Publié le Laisser un commentaire

Journée de la langue anglaise

Journée de la langue anglaise

Journée de la langue anglaise et journées des langues aux Nations unies.

Les six Langues officielles de l’ONU sont donc : le français, le chinois, l’anglais, le russe, l’espagnol et l’arabe2,3. En complément de la journée internationale de la langue maternelle (21 février, sous le patronage de l’UNESCO). Qui concerne aussi toutes les langues, ces « Journées de la langue » (consacrées aux six langues officielles à l’ONU) ont pour objectif d’informer et de sensibiliser la communauté de l’ONU sur l’histoire, la culture et l’utilisation des langues officielles au sein du système de l’ONU ; de célébrer la diversité linguistique et de souligner l’importance de la communication interculturelle.

Chaque année, le 23 avril est célébré comme la Journée de la langue anglaise des Nations Unies à travers le monde. Il fait partie des 6 Journées des Langues reconnues par les Nations Unies. Dans le cadre de l’initiative des Journées des langues des Nations Unies, l’ONU célèbre six journées différentes, consacrées aux six langues officielles de l’organisation. L’objectif de la Journée des langues des Nations Unies est de promouvoir le multilinguisme et la diversité culturelle. L’anglais est une langue qui rassemble des personnes de différents pays et cultures. Il agit comme un langage de liens.

Il y a aussi une raison importante derrière la célébration de la Journée de l’anglais par les Nations Unies. Ce jour marque l’anniversaire du grand écrivain de langue anglaise, William Shakespeare. Ce jour-là, le célèbre anglais William Shakespeare est né et il est également mort ce jour-là. Shakespeare a écrit 38 pièces de théâtre au cours de sa vie.

On pense que la langue anglaise est originaire de l’Angleterre médiévale et est actuellement l’une des langues les plus parlées au monde.

William Shakespeare a ainsi donné une nouvelle identité à la langue anglaise. Il est aussi appelé le père de la langue anglaise.

Une langue aux multiples origines

L’anglais est une langue germanique en évolution depuis des centaines d’années. Celtes, Romains, Anglo-Saxons, Grecques, Scandinaves, Espagnols, Italiens, Allemands et Français l’ont tous influencée.

Le français est l’une des langues qui a le plus d’influence sur l’anglais. Approximativement 10.000 mots anglais sont dérivés du français. Il existe environ 1.700 mots véritablement identiques et la plupart des mots qui se terminent par le suffixe “tion” sont les mêmes en anglais et français modernes, tels que les mots aberration, bastion, calcification, capitulation et description, pour n’en nommer que quelques uns.

L’anglais est devenu la seconde langue à apprendre la plus choisie. De nombreuses personnes dont l’anglais n’est pas la langue maternelle communiquent entre elles en anglais. Selon l’expert en langue anglaise David Crystal, les personnes dont l’anglais n’est pas la langue maternelle sont trois fois plus nombreuses que les personnes dont l’anglais est la langue maternelle.

Pour aller plus loin:

Journées des langues aux Nations unies — Wikipédia (wikipedia.org)

Journée de la langue anglaise des Nations Unies 2022 : meilleures citations, pensées, souhaits, messages, images à partager (uniquenewsonline.com)

L’ONU célèbre la Journée de la langue anglaise | ONU Info (un.org)

Publié le Laisser un commentaire

Journée de la langue chinoise

Journée de la langue chinoise

Journée de la langue chinoise. Savez-vous combien de personnes parlent le Chinois mandarin dans le monde? Voici un classement des langues les plus parlées.

1. Anglais (1,132 milliard de locuteurs)

Il y a environ 379 millions de personnes dont la langue maternelle est l’anglais. En outre, 753,3 millions de personnes parlent l’anglais comme deuxième langue. Au total, il y a donc environ 1,132 milliard de personnes qui parlent l’anglais. Un record.

Bien que ce soit la langue la plus parlée au monde, environ 75 % de la population mondiale ne parle pas un mot d’anglais !

L’anglais est la langue officielle de 67 pays, et c’est également la langue officielle de nombreuses grandes organisations internationales. Parmi celles-ci figurent les Nations unies, l’Union européenne, l’Organisation mondiale du commerce et le Fonds monétaire international.

Les cinq pays qui comptent le plus grand nombre d’anglophones sont les États-Unis, l’Inde, le Nigeria, la Chine et les Philippines.

En outre, 55 % de l’Internet est en anglais, et c’est la langue la plus étudiée au monde. Les avantages de parler anglais sont presque infinis !

2. Chinois mandarin (1,116 milliard de locuteurs)

Il y a 917,8 millions de personnes qui parlent le mandarin comme langue maternelle. En outre, 198,7 millions de personnes apprennent le mandarin en tant que deuxième langue. Au total, il y a donc environ 1,116 milliard de personnes qui parlent le chinois mandarin.

En 1956, le mandarin est devenu la langue officielle de la Chine où 70 % des gens parlent au moins un dialecte du mandarin. C’est tout simplement énorme !

Le chinois mandarin est en fait un groupe de langues du nord et du sud-ouest de la Chine. Il existe également de nombreux dialectes différents du mandarin, et les locuteurs de ces différents dialectes ne se comprennent pas toujours ! Cela dit, le mandarin standard est enseigné partout en Chine et les jeunes générations sont toutes censées le comprendre.

Le chinois standard (le mandarin parlé à Pékin), est également la langue officielle de Taïwan et de Singapour.

Apprendre et connaître cette langue est un atout notamment dans les échanges commerciaux ou le tourisme, car la Chine est une grande puissance économique mondiale. Le mandarin est une langue dite “tonale”, c’est-à-dire que la prononciation des syllabes d’un mot est soumise à un ton précis qui lui donne sens. Il est donc préférable de faire le choix de cours dispensés par un formateur professionnel pour l’apprendre.

3. Hindi (615,4 millions d’orateurs)

341,2 millions de personnes parlent l’hindi comme langue maternelle. En outre, 274,2 millions de personnes l’apprennent comme deuxième langue. Au total, il y a environ 615,4 millions de locuteurs d’hindi dans le monde.

L’hindi est l’une des deux langues officielles de l’Inde (l’autre est l’anglais). Il existe de nombreux dialectes différents de l’hindi.

Il est intéressant de noter que même si l’hindi est une langue officielle en Inde, tous les habitants du pays ne le parlent pas. En effet, on dénombre plus de 22 langues en Inde ! Mais, on peut également entendre de l’Hindi aux Fidji (où c’est la langue officielle) et dans certains pays des Caraïbes, comme Trinidad et Tobago, le Suriname et la Guyane.

Même si cela n’est pas évident lorsqu’on entend pour la première fois de l’hindi, c’est une langue indo-européenne. Certains mots hindi empruntent même des racines de mots français (notamment des chiffres comme « deux » do, « sept » sāt, « neuf » nauou) ou d’autres langues européennes. A l’inverse, vous connaissez et utilisez couramment, sans même le savoir, des mots inspirés de l’hindi : lorsque vous passez vos vacances dans un “bungalow” (de l’hindi bangla, maison du Bengale), que vous achetez un vase de couleur “kaki” (de l’hindi khākī, couleur de poussière) ou encore quand vous complétez votre tenue avec un “châle” (de l’hindi shāl).

4. L’espagnol (534,3 millions de locuteurs)

Il y a 460,1 millions de personnes dont la langue maternelle est l’espagnol. En outre, 74,2 millions de personnes l’apprennent comme deuxième langue. Au total, 534,3 millions de personnes dans le monde parlent l’espagnol.

L’espagnol, également connu sous le nom de Castillan en Espagne, est la langue officielle de 20 pays. C’est l’une des langues officielles des Nations unies, ainsi que d’autres organisations internationales, dont l’Union africaine et l’Union européenne.

L’espagnol est une langue de communication internationale. Bien qu’il trouve son origine sur la péninsule ibérique, l’espagnol ne s’est pas imposé en Europe. Il est en revanche omniprésent en Amérique du Sud, sauf au Brésil, et sporadique en Afrique (en Guinée équatoriale où il est langue officielle avec le français). Par ailleurs, plus de 30 millions de personnes parlent espagnol aux États-Unis. Les Hispano-américains représentent environ 16 % de la population totale des États-Unis, et même 40 % en Californie !

5. L’arabe (310 millions d’interlocuteurs)

Il y a environ 270 millions de personnes qui parlent l’arabe comme langue maternelle. En outre, 40 millions de personnes l’apprennent comme deuxième langue. Au total, il y a environ 310 millions d’arabophones dans le monde.

L’arabe est la langue officielle de 26 pays. C’est également la principale langue de la religion de l’Islam, qui compte 1,8 milliard d’adeptes dans le monde. C’est aussi l’une des langues officielles des Nations unies.

Il existe une diglossie de l’arabe. Ainsi, on retrouve l’arabe littéraire (ou classique), langue écrite et véhiculaire à travers tous les pays arabes, et l’arabe dialectale (ou populaire) qui reste un dialecte transmis oralement (avec des dialectes régionaux propres à chaque région). L’arabe littéraire est standardisé, enseigné à l’école donc en théorie compréhensible par toutes les populations du monde arabe, et utilisé dans les médias, les ouvrages… L’arabe dialectal quant à lui est propre à chaque région, il n’est donc pas forcément compris dans les autres régions.

Le langue arabe c’est aussi une histoire passionnante, l’une des plus riches cultures et une orthographe singulière (écriture de droite à gauche, écriture cursive…). Le comprendre et le parler, c’est un enrichissement personnel et une ressource indéniable dans beaucoup de domaines: industrie, énergie, technologies, tourisme, commerce, luxe, affaires étrangères, diplomatie… Parler l’arabe permet de répondre à des offres d’emploi attractives.

6. Français (279,8 millions de locuteurs)

Il y a 77,2 millions de personnes dont la langue maternelle est le français dans le monde, et 202,6 millions de personnes qui apprennent le français comme deuxième langue. Au total, il y a 279,8 millions de locuteurs de français dans le monde.

Le français est la langue officielle de 29 pays dans le monde. Il existe également une organisation internationale, l’Organisation internationale de la Francophonie, qui se consacre au soutien de la langue française dans les 84 pays où elle est utilisée ou enseignée officiellement.

Avec l’anglais, le français est la seule langue parlée sur les 5 continents. Parler français, c’est aussi accéder en langue originale aux plus grandes œuvres littéraires : les romans de Victor Hugo, Albert Camus ou Gustave Flaubert, les poèmes de Verlaine, Rimbaud ou Prévert, en passant par les comédies de Molière (d’où la fameuse la fameuse expression « langue de Molière » pour désigner le français). C’est aussi pouvoir comprendre les paroles des chansons d’Édith Piaf, s’immerger dans les œuvres cinématographiques de Truffaut. Enfin, le français, c’est la langue de l’amour et de l’esprit : une belle langue, riche et mélodieuse, qui est aussi analytique et permet de structurer une pensée et développer un esprit critique comme nulle autre langue, ce qui est utile dans les discussions, les débats ou les négociations.

7. Bengali (265 millions de locuteurs)

Il y a 228,3 millions de locuteurs natifs du bengali, et 36,7 millions de personnes supplémentaires qui le parlent comme deuxième langue. Au total, on compte environ 265 millions de locuteurs de bengali dans le monde.

Le bengali, également connu sous le nom de bangla, est la langue officielle du Bangladesh et la deuxième langue la plus parlée en Inde, derrière l’hindi.

C’est une langue indienne majeure. Il existe de nombreuses variantes régionales. La littérature en bengali est développée et son étude montre que le bengali est l’héritage commun des musulmans et des hindous du Bengale et offre à ce titre un intérêt pour la connaissance de l’islam non-arabe aussi bien que pour l’approche de l’hindouisme. Le cinéma occupe une place importante dans la création artistique au Bengale, appréciée en France par la projection des œuvres de Satyajit Ray et de Ritwik Ghatak. Les chanteurs bauls sont un autre aspect de la culture bengali qui depuis quelques années suscite l’attrait du public occidental.

8. Russe (258,2 millions de locuteurs)

Il y a 153,8 millions de personnes dont la langue maternelle est le russe dans le monde, et 104,4 millions de personnes l’apprennent comme seconde langue. Au total, il y a 258,2 millions de russophones dans le monde.

Le russe est la langue officielle de la Russie, de la Biélorussie, du Kazakhstan et du Kirghizistan. C’était la langue officielle de l’Union soviétique, et les gens l’utilisent toujours au quotidien dans les anciens États soviétiques.

Le russe est une langue slave orientale. Apprendre le russe est très enrichissant de par les nombreuses particularités de cette langue, comme l’utilisation de l’alphabet russe (dérivé de l’alphabet cyrillique).

C’est une grande langue de communication internationale, l’une des 6 langues officielles de l’ONU. Le russe est également très utilisé dans les échanges commerciaux, le tourisme et dans l’industrie du luxe.

9. Portugais (234,1 millions de locuteurs)

Il y a 220,7 millions de personnes dans le monde qui parlent le portugais comme langue maternelle, et 13,4 millions de personnes supplémentaires l’apprennent comme deuxième langue. Au total, il y a environ 234,1 millions de personnes qui parlent le portugais dans le monde. Selon une estimation de l’Unesco, le portugais sera parlé par environ 335 millions de personnes vers 2050.

Le portugais est la langue officielle de neuf pays : Portugal, Brésil, Cap-Vert, Guinée-Bissau, Timor Oriental, Guinée équatoriale, Mozambique, Angola et Sao Tomé et Principe. En raison de son histoire coloniale, il y a également de nombreux lusophones (c’est-à-dire de langue portugaise, dérivé du préfixe luso- (« Portugal ») dans certaines régions de l’Inde. Le portugais est aussi la base d’une vingtaine de langues créoles.

Le portugais présente deux normes officielles : la norme du Portugal et la norme du Brésil, qui présentent quelques différences d’accents, de mots ou de syntaxe.

Pour ne rien rater d’un voyage au Brésil, pour ouvrir des opportunités professionnelles ou bien accéder à la culture lusophone et enfin comprendre les paroles des chansons de Tony Carreira ou Michel Téló, apprendre le portugais s’impose (et c’est relativement accessible pour les francophones).

10. Indonésien (198,7 millions de locuteurs)

En dixième position du classement des langues les plus parlées au monde arrive l’indonésien.

L’indonésien est la langue maternelle de 43,4 millions de personnes dans le monde, et 155,3 millions de personnes l’apprennent comme deuxième langue. Au total, il y a environ 198,7 millions de personnes qui parlent l’indonésien dans le monde.

L’Indonésie est la quatrième nation la plus peuplée du monde, la démographie explique donc pourquoi l’indonésien est l’une des langues les plus parlées au monde. Cependant, pour la majorité des Indonésiens, ce n’est pas la langue maternelle : ils l’apprennent à l’école vers l’âge de cinq ans.

L’indonésien, ou bahasa Indonesia, est la langue officielle de la république indonésienne depuis 1928. Il dérive du malais dont il est très proche, et a puisé des influences arabes, sanskrites, persanes, chinoises, portugaises, néerlandaises et même anglaises et françaises, de par l’histoire de l’archipel indonésien. Le bahasa est un fondement de la nation indonésienne, elle reste la seule langue parlée sur tout l’archipel, qui compte plus de 450 dialectes.

Contrairement à beaucoup d’autres langues asiatiques, l’indonésien n’est pas une langue tonale et son alphabet a été romanisé : l’apprentissage s’en trouve donc facilité pour les européens.

ainsi s’achève ce tour d’horizon des langues les plus parlées dans le monde. Réalisé à l’occasion de la journée de la langue Chinoise.

Source: Quelles sont les langues les plus parlées au monde ? | Intercountry

Publié le Laisser un commentaire

À chaque pays son sens de l’humour !

À chaque pays son sens de l’humour !

Le sens de l’humour est toujours quelque chose de très difficile à définir, puisqu’il joue sur une déviation ou un décalage du sens initial d’un mot ou d’une situation. Sans compter qu’il est encore plus complexe de pouvoir définir le sens de l’humour à travers les cultures ! On ne rit pas des mêmes choses ni de la même façon dans chaque pays du monde. Découvrez dans cet article neuf pays au sens de l’humour bien spécifique !

En Europe : des sens de l’humour plus différents qu’on pourrait le croire

1. L’humour à la française : l’ironie à l’honneur

L’humour français affectionne particulièrement l’ironie et le second degré

Si les Français sont plutôt réputés pour leurs baguettes, leurs bérets et leur mauvaise humeur… ils ne sont pas forcément réputés en Europe pour leur humour ! Pourtant la France a toujours accordé beaucoup d’importance aux « traits d’esprit » et a su développer au fil des siècles une forme d’humour très sophistiquée, à mi-chemin entre le badinage et la raillerie.

L’humour français affectionne particulièrement l’ironie et le second degré, et a toujours servi à briller en société. Un article paru sur le site marketing-professionnel.fr retrace d’ailleurs les dernières évolutions de l’humour à la française, du XIXème siècle à nos jours, et conclut sur l’apparition récente de trois formes d’humour en France :

  • L’humour critique et cynique envers la société
  • Humour dit « de banlieue » popularisé par Jamel Debbouze et son « Jamel Comedy Club »
  • L’humour situationnel pratiqué par Gad Elmaleh et Florence Foresti par exemple

2. L’humour British : entre humour noir et tendance à l’absurde

L’humour anglais se caractérise souvent par sa noirceur et sa tendance à côtoyer l’absurde. Le sens de l’humour anglais est théorisé peu à peu comme l’expression de notre double nature, valeur précieuse de l’éducation anglaise, proche de l’autodérision et de l’attitude du pince-sans-rire.

L’humour anglais se caractérise souvent par sa noirceur et sa tendance à côtoyer l’absurde

Lewis Carroll (entre autres) fait ensuite émerger une nouvelle forme d’humour, le « nonsense », qui désigne l’art de développer des raisonnements dénués de sens sous une apparence logique. Si l’humour français est plus dans la raillerie, l’humour anglais quant à lui se tourne davantage vers l’autodérision.

Si l’humour français est plus dans la raillerie, l’humour anglais quant à lui se tourne davantage vers l’autodérision

3. Le sens de l’humour allemand : difficile à exporter ?

Les Allemands non plus ne sont en général pas vraiment réputés pour leur sens de l’humour. Qu’en est-il en réalité ? Selon la rédactrice expatriée du blog Génération Berlin, l’humour français n’est pas toujours compris par les Allemands et réciproquement.

Elle donne l’exemple de l’humoriste allemand Loriot, et affirme que cela ne l’a jamais fait rire, de même que sa tendance à enjoliver un peu la vérité pour faire rire son auditoire ne motive que des réactions relativement négatives de la part de ses homologues allemand, qui tiennent à un respect strict de la réalité. Voici un exemple typique d’humour allemand :

Certains pays peu adeptes du second degré

4. Aux États-Unis : éviter l’ironie autant que possible

Selon un article paru sur le site frenchmorning.com au sujet de la tournée de Gad Elmaleh aux États-Unis, la grosse différence entre l’humour français et l’humour américain est que si le premier est résolument second degré, le second au contraire est davantage premier degré.

L’ironie n’est pas souvent bien comprise aux États-Unis

C’est-à-dire que l’ironie n’est pas souvent bien comprise aux États-Unis, les Américains étant a priori prêts à croire ce qu’on leur dit. Ils sont en revanche très amateurs de clichés (le french lover, le mexicain avec son sombrero…).

5. En Chine, une forme d’humour propre aux jeunes Chinois

Sur le site du Huffington Post, on retrouve quelques indications sur une forme d’humour chinois relativement méconnue : celle des jeunes générations. Si l’ironie et toute forme de second degré ne sont pas en vogue en Chine, les jeunes Chinois ont su en revanche développer – sur le net notamment – un sens de l’humour très personnel jouant sur :

  • les homophones
  • les jeux de mots
  • les caractères ancestraux
  • les métaphores
  • les chiffres symboliques

L’ironie et toute forme de second degré ne sont pas en vogue en Chine

6. Japon : un humour universel et premier degré

Les Japonais privilégient des formes relativement simples d’humour, étant très réceptifs aux comiques de répétition ou de situation classique, comme le gag de la peau de banane par exemple.

L’humour est davantage pratiqué par les hommes que par les femmes, pour impressionner ces dernières justement

L’autodérision fonctionne également bien au Japon, mais la forme la plus médiatisée d’humour s’appelle le Manzai, et désigne des duos d’humoristes mettant en scène des quiproquos entre leurs deux personnages.

L’autodérision fonctionne également bien au Japon

À noter que l’humour est davantage pratiqué par les hommes que par les femmes, pour impressionner ces dernières justement. Cependant le Japon a su développer une forme particulière de sens de l’humour, intitulée « l’humour What The Fuck », qui se manifeste avant tout dans des émissions de télévision et qui met en avant des situations ou des défis particulièrement absurdes et démesurés.

Une forme d’humour plus revendicatrice ou parfois même thérapeutique

7. Au Brésil : éviter les sujets tabous

Le Brésil n’apprécie que moyennement l’humour anglais par exemple, jugé trop absurde et désorientant. Les Brésiliens privilégient donc un humour plus terre-à-terre, jouant sur les clichés associés aux différentes cultures et notamment les clichés sur les Portugais (équivalents des Belges pour les Français et réciproquement).

Les Brésiliens privilégient donc un humour plus terre-à-terre, jouant sur les clichés associés aux différentes cultures et notamment les clichés sur les Portugais

En revanche il est recommandé d’éviter certains sujets grivois afin de respecter la morale catholique (sauf entre hommes, en général) de même que certains sujets sociétaux comme le viol, comme l’a appris à ses dépens l’humoriste brésilien Rafinha Bastos.

8. Humour thérapeutique en Afrique du Sud

La Dépêche a accordé à l’humour en Afrique du Sud un article intéressant soulignant les effets thérapeutiques du sens de l’humour dans ce pays. Plus de vingt ans après l’Apartheid, la question raciale demeure un sujet extrêmement sensible en Afrique du Sud.

Un humour qui permet finalement à une population déchirée par une Histoire difficile de se retrouver et de mieux se comprendre

C’est pourquoi certains jeunes humoristes tels que Trevor Noah s’emparent de ce sujet tabou afin d’offrir un exutoire à ce public multiethnique. Un humour qui permet finalement à une population déchirée par une Histoire difficile de se retrouver et de mieux se comprendre.

9. Australie : en réaction à la rudesse de l’environnement

L’Australie présente un environnement souvent hostile et une Histoire empreinte de rudesse – ancêtres bagnards, faune relativement hostile et flore parfois envahissante.

Les Australiens privilégient donc un humour cynique et ont développé un grand sens de la dérision, mettant régulièrement en scène les difficultés de leur quotidien – un serpent suspendu à la charpente de l’open space ou un faux pied dépassant du coffre de la voiture.

Les Australiens privilégient donc un humour cynique et ont développé un grand sens de la dérision

Source: À chaque pays son sens de l’humour ! 9 exemples | Learnlight

Catégorie humour dans votre boutique alienwood.fr: Humour – ALIENWOOD.FR

Publié le Laisser un commentaire

La saint Patrick, jour de chance

La saint Patrick, jour de chance

La saint Patrick est une fête nationale Irlandaise. Avec le temps elle s’est exportée un peu partout dans le monde. C’est devenu l’occasion de faire la fête et boire de la bière verte. Vert car c’est aussi la couleur de l’Irlande, l’île verte aux prairies fertiles. Vert comme le trèfle que saint Patrick, évangélisateur de l’Irlande, utilisa pour expliquer la trinité aux Irlandais.

Du trèfle à la chance il n’y a qu’un pas!!! Et oui, le trèfle est réputé pour porter chance. Le symbole fétiche de saint Patrick étant le trèfle, c’est tout naturellement que ce jour est devenu un jour de chance.

De nombreux évènements et rassemblements sont organisés partout en France. Soyez prêt pour la fête en portant les couleurs de l’Irlande et le trèfle porte-bonheur. Votre boutique ALIENWOOD.FR vous propose une sélection de t-shirts et objets sur ce thème.

Trouvez le T-shirt de la saint Patrick qui vous correspond:

Shamrock, le trèfle Irlandais

Le fameux trèfle Irlandais, ou shamrock, est en fait un oxalis. En effet les feuilles de l’oxalis sont en forme de cœur comme le shamrock.  Ce symbole reprend les connotations magiques et légendaires héritées de la tradition celte. C’est peut-être d’ailleurs de là que vient la célèbre phrase “kiss me, I’m Irish” (embrasse-moi, je suis Irlandais): Il n’y a pas mieux pour trouver l’amour qu’un trèfle porte bonheur avec des feuilles en forme de cœur!!! Si vous avez des doutes tentez votre chance le jour de la saint Patrick, vous verrez bien. Surtout n’oubliez pas de porter l’un de nos t-shirts porte bonheur pour mettre toutes les chances de votre côté 😉

sahamrock, le symbole porte bonheur de la saint patrick
Le Shamrock, trèfle Irlandais

ALIENWOOD.FR vous propose des t-shirts et mugs pour l’occasion. N’hésitez pas à parcourir notre boutique thématique pour trouver votre bonheur.

Votre sélection boutique sur le thème Saint Patrick:
https://alienwood.fr/categorie-produit/theme/st-patrick

Pour aller plus loin:
https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%AAte_de_la_Saint-Patrick